Contrats d’âmes et synchronicités : les coïncidences dans la vie n’existent pas

Les coïncidences dans la vie n’existent pas

Il n’y a pas de coïncidences, juste une concordance incroyable d’événements ou de circonstances, sans lien apparent. C’est ce que Carl Jung a défini comme étant des synchronicités.

Les synchronicités se réfèrent à la loi de l’unité, qui sont liées à notre inconscient. Il n’y a pas de séparation entre vous, moi, ou qui que ce soit.

Toutes les interactions que nous avons avec les autres personnes déclencheront une réaction en chaîne qui auront une incidence sur l’univers.

Il peut s’agir de petites interactions, comme un sourire amical à la caissière du supermarché. Elle pourra alors sourire au prochain client, qui traitera mieux une autre personne, et elle se sentira mieux, tout en transmettant la chaîne de l’amour à la personne suivante.

Lorsque nous avons conscience des synchronicités, nous commençons à les voir tous les jours et à chaque seconde, ainsi que l’interaction et le mouvement.

En réalité, nous voyons que non seulement les synchronicités existent, mais qu’elles sont là à chaque instant. Nous sommes entourés de synchronicités. Chaque petit moment change le cours de l’histoire pour le monde.

Un auteur a raconté a quel point cela fonctionnait facilement.

Il avait prévu de voir un ami à 21 heures et comme il était en avance, il a décidé de courir sur un tapis de course pendant 45 minutes. Il a déclaré que que le cardio était devenu une forme de méditation pour lui et que cela lui permettait de se vider l’esprit et d’avoir de nouvelles idées.

Il éprouvait des difficultés à redonner aux autres et à faire une différence dans le monde. Il espérait qu’un peu de cardio lui donnerait quelques idées.

Mais, l’Univers avait un meilleur plan pour lui. Une dizaine de minutes après avoir commencé à courir, sa semelle a commencé à se déchirer, il lui était donc difficile de continuer sa course.

Il voulait continuer, mais il savait qu’il aurait beaucoup de mal. Il a donc décidé de mettre un terme à sa séance. Il a donc décidé d’envoyer un message à son ami pour voir s’il était disponible un peu plus tôt.

Après être sorti de la salle de sport, son téléphone n’a pas arrêté de vibrer. Il a donc décidé de s’arrêter pour voir ce qui arrivait. À l’intersection, il y avait une station essence à gauche et une pharmacie à droite. Il s’arrêtait très souvent ici pour prendre un en-cas ou autre chose et a donc décidé de s’y arrêter.

Alors qu’il était assis dans sa voiture , il a continué à se demander ce qu’il pouvait faire pour aider le monde. Il a attrapé un morceau de papier pour dresser une liste de ce qu’il voulait faire pour aider les bénévoles, ainsi que pour faire de nouveaux projets ou tendre la main aux autres.

Ensuite, il a juste demandé: « Si seulement une opportunité se présentait à moi. »

Ensuite, l’occasion s’est présentée.

Tout à coup, un homme d’âge moyen a frappé au carreau côté passager et a fait deux pas en arrière , les deux mains levées comme pour lui montrer qu’il n’avait pas d’arme et qu’il n’était pas une menace.

L’homme aux yeux remplis de remords a ensuite déclaré: «Je suis vraiment désolé de vous déranger, mais j’ai besoin d’aide. »

Puis il demanda avec curiosité: « Bien sûr, quel est le problème? »

L’homme demanda: «Savez-vous où se trouve le parc à l’autre bout de la ville? C’est loin d’ici. Je suis sorti pour aider les autres, et maintenant je suis bloqué ici. »

Ensuite l’homme, a déclaré avec un visage rempli de honte : «C’est tellement embarrassant, mais j’étais ici pour aider quelqu’un, et je n’ai presque plus d’essence. Je dois rentrer chez moi, mais j’ai oublié mon portefeuille. J’ai essayé de faire quelque chose de bien, et c’est ce qui s’est passé. Pourriez-vous m’aider s’il vous plait? »

L’homme a alors répondu: « Oui, allons à l’intérieur, je vais retirer de l’argent. »

Alors qu’ils se dirigeaient tous deux vers le guichet automatique, il sentit que tous les yeux étaient rivés sur eux. Deux personnes âgées les fixaient avec dégoût.

Il a donné 20 euros à l’homme et lui a demandé si cela suffirait pour le rentrer chez lui. Puis l’homme avec les larmes aux yeux lui répondit: «Merci beaucoup, vous ne savez pas à quel point c’est embarrassant. J’ai demandé à quelques personnes et vous ne croirez jamais ce qu’elles ont répondu. Un homme lui a dit: «Quel abruti peut oublier son portefeuille!»

Puis il dit à l’homme: «Je le fais tout le temps. Ça arrive à tout le monde. J’espère qu’on ferait la même chose pour moi si j’étais dans une situation aussi délicate que la vôtre. »

Ensuite, l’homme l’a étreint devant tout le monde dans le magasin et lui a souhaité un bon week-end.

Il dit que c’est ce qu’il appelle un contrat d’âme. Un contrat d’âme est un contrat que l’on signe avec d’autres personnes avant de naître.

Nous le faisons tous pour apprendre des leçons les uns des autres qui nous aident à évoluer. Il s’agissait simplement d’une partie de leur plan pour se rencontrer, et l’univers fonctionne de façon à ce que la rencontre ait lieu.

Nous avons tous des contrats d’âme avec chaque personne que nous rencontrons, au quotidien, pour apprendre des leçons les uns des autres.

Chaque personne que nous rencontrons, malgré nos différences de croyances, nos opinions et nos attitudes, est là pour nous apprendre quelque chose et nous aider à grandir.

Honorer les contrats d’âme dans notre vie quotidienne

Il existe trois moyens principaux qui nous aideront à nous souvenir des contrats d’âme et à les honorer tout au long de notre vie quotidienne. Le premier moyens est de rappeler l’histoire de Brahma. Dans ce récit, Brahma crée l’univers et tous les personnages qu’il contient.

Ensuite, son amie Maya demande à jouer à un jeu. Dans ce jeu, Maya découpe Brahma en millions de morceaux et en met un morceau dans chaque être humain. Maya efface la mémoire de Brahma, donc il ne s’en souvient pas, et le but du jeu est qu’il se trouve en chaque personne, ou à chacun de nous de trouver l’univers les uns dans les autres.

Si nous approfondissons un peu plus ce concept, nous comprendrons que chaque personne est en fait le «moi» d’une autre existence. Cela fonctionne au même niveau que l’histoire de Brahma. Nous sommes tous interconnectés et expérimentons le monde avec des perspectives différentes.

Quand nous regardons le monde de cette manière, nous pouvons voir la douleur et la souffrance dans les yeux des autres et lire dans leur âme.

La troisième façon de réfléchir aux contrats d’âme consiste à approfondir encore un peu plus le concept. Puisque nous sommes tous l’Univers dans une perspective différente, chaque personne que nous rencontrons est comme un maître éclairé et a été placé sur notre chemin pour nous donner une leçon.

Chaque personne que nous rencontrons est éclairée.

Dans cette perspective, nous apprenons de tout le monde.

En revanche, lorsque nous n’apprenons pas la leçon, les contrats d’âme prennent des dispositions pour s’assurer que nous n’avancerons pas tant que nous n’aurons pas retenu la leçon que nous devons apprendre de cette interaction.

Source : Esprits Science Métaphysiques

Publicités

Une réflexion sur “Contrats d’âmes et synchronicités : les coïncidences dans la vie n’existent pas

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s