Et si vos rêves essayaient de vous dire quelque chose ?

La majorité des personnes ne sont pas attentives à leurs aventures nocturnes et inconscientes, tout simplement parce qu’elles ne les comprennent pas. En effet, nos rêves nous mettent souvent dans des situations improbables ! Mais si tout cela comportait un sens caché, qui pouvait nous accompagner dans notre développement personnel ?

Nous dormons environ 6 à 8 heures par jour, ce qui représente presque le tiers de notre vie ! En plus de tous les avantages offerts par le sommeil, notamment le rajeunissement du corps, de l’âme et de l’esprit, il existe un autre avantage que nous ne reconnaissons pas toujours : les histoires que nous content nos rêves.

Généralement, nous ne les comprenons pas car ils nous viennent sous forme métaphorique, mais si l’on commence à regarder les rêves de façon symbolique, on réalise qu’ils ne sont pas si déroutants. En réalité, les rêves nous arrivent chaque nuit pour nous aider à résoudre les problèmes du jour, à nous guider et à nous guérir à des niveaux plus profonds. Ils viennent nous informer sur notre bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel.

L’écriture pour être plus attentif à ses rêves

Si vous désirez travailler avec vos rêves, vous devez vous engager pleinement dans le processus. Il est important de rester ouvert d’esprit et d’être patient avec vous-même. De plus pour être plus attentif à ses rêves, il faut d’abord modifier notre perception des rêves. Créez un sentiment d’aventure en vous, comme si vous entamiez un nouveau voyage, et soyez prêt à voir des parties inconnues de vous-même.

Un des moyens les plus efficaces de se souvenir de ses rêves est de tenir un journal dédié. Voici quelques étapes pour y parvenir :

– Utilisez un stylo et un carnet que vous utiliserez seulement pour noter vos rêves. Cela ouvre la voie à la réalisation de vos rêves, car ils bénéficient d’une attention particulière. Et vous verrez que plus vous leur accorderez d’attention, plus vous vous en souviendrez. Gardez votre journal des rêves à proximité de votre lit, et au moment de vous endormir, créez votre intention en vous disant que vous vous souviendrez de vos rêves le matin.

– Prenez l’habitude, chaque soir, d’écrire la date en haut de la page de votre journal des rêves, puis écrivez quelques mots sur votre journée. On les appelle “ Notes du jour “. Vous n’avez pas besoin de les détailler, il suffit d’écrire le plus important. Cela vous aide à voir s’il existe une corrélation entre votre vie éveillée et les messages de votre rêve.

– Le matin au réveil, écrivez directement votre rêve, car les souvenirs disparaissent très vite. Quand vous écrivez le rêve, écrivez-le au présent et non au passé. Cela montre comment vous vous sentez vraiment à propos de certaines choses et cela vous aide à voir le rêve lui-même plus clairement.

– Décrivez les sentiments ou les émotions ressentis dans le rêve avec le plus de détails possible. Si vous aviez peur mais que vous sentiez une force intérieure forte, écrivez-le. Si vous étiez heureux mais craintif, dites-le. Les sentiments comptent beaucoup. De même pour les détails, décrivez le paysage, les odeurs, les couleurs, était-ce le désert ou l’océan, une ville ou un parc, votre maison d’enfance ou un bureau?…  tout ce qui vous passe par la tête !

En prenant cette habitude, vous mettrez en place une réelle analyse de vos aventures nocturnes, et il y a de fortes chances que vous saisissiez ces messages que vos rêves essaient de vous transmettre… Bonne nuit !

Source : https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s