Les 5 huiles essentielles indispensables pour soulager le stress, l’angoisse et l’anxiété

Se soigner avec les huiles essentielles, ou aromathérapie, est une de ces choses qui m’ont énormément aidé, et qui d’ailleurs continue de me faire beaucoup de bien chaque jour. Il y a  des huiles essentielles qui procure beaucoup de bien-être car elles sont apaisantes et relaxantes.

De la même façon qu’il existe de nombreuses plantes pour aider à soulager le stress, il y a beaucoup d’huiles essentielles. Il y en a de si nombreuses qu’il nous faudrait plusieurs articles pour parler de toutes ces huiles, de leurs utilisations et de leurs merveilleux bienfaits. Je vais donc vous présenter maintenant celles qui nous intéressent le plus ici: les HE qui relaxantes; celles qui vous aiderons à soulager, le stress , l’angoisse, et l’anxiété; vous donnant ainsi un mieux-être au quotidien.

Pour commencer, pour les débutants, comment elles s’utilisent?

Il y a 3 manières de se servir des huiles essentielles:
– Les respirer
– Les appliquer sur soi
– Par voie orale

1 – Par la respiration:

Attention : on ne doit pas sniffer les vapeurs d’huiles essentielles le nez sur le flacon. Pour respirer une HE et profiter de ses bienfaits, on utilise un diffuseur. Vous pouvez vous en procurer facilement chez votre pharmacien.

Là aussi il y a plusieurs façons de diffuser une HE dans l’air:

  • Avec un diffuseur, grâce auquel on diffuse directement l’huile essentielle pure. Très puissant, d’ailleurs on ne l’utilisera pas plus de 15 minutes d’affilée, et l’odeur sera présente dans tout votre intérieur en quelques minutes seulement.

  • Autre technique, plus douce: le diffuseur huile + eau. L’avantage est que vous pouvez le laisser allumer presque en continu, il est un peu moins efficace que le premier car l’huile n’est pas utilisée pure mais diluée. Personnellement c’est celui qui me plaît le plus  car il diffuse une odeur très subtile mais qui parfume toute la pièce. Vous avez en bonus une jolie vapeur d’eau, qui est très relaxante, et humidifie l’air.
  • Une autre façon est de diffuser l’huile grâce à la chaleur d’une bougie. Là aussi, c’est plutôt efficace en ce qui concerne la diffusion du parfum, mais cela risque de diminuer les bienfaits thérapeutiques.

2 – Appliquer sur soi:

La seconde manière d’utiliser une HE est de l’appliquer sur soi. Certaines huiles s’appliquent directement (pures) sur le plexus solaire (torse), sur les poignets, la plante des pieds… Mais faites très attention, d’autres huiles devront dans certains cas être mélangées à une huile végétale. Enfin, une façon très pratiquée est d’en mettre 3 ou 4 gouttes dans un bain ou encore mélangée à une huile de massage.

3 – Par voie orale:

Troisièmement, certaines HE peuvent aussi directement être prises par voie orale. Elles devront être mélangées au choix avec une d’huile d’olive, une cuillère de miel, ou du sucre de canne. Cependant,  je ne connais pas beaucoup ce mode d’utilisation. Mieux vaut demander conseil à un professionnel de la santé qui vous concoctera un cocktail d’HE adaptées à votre problème. Vous trouverez sur des site des exemples de mélanges d’huiles essentielles.

Quelques recommandations très importantes :

Les huiles essentielles sont des composés puissants à ne pas utiliser n’importe comment. Elles sont notamment déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, aux jeunes enfants, et aux personnes souffrant d’épilepsie.

Les cinq huiles essentielles indispensables qui relaxent et détendent

Huile essentielle de camomille romaine

« Chamaemelum nobile » est un anti-stress majeur, à appliquer pure sur la région du torse avant ou après un épisode stressant. Pour les personnes à tendance allergique, effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation

Huile essentielle de marjolaine à coquille

« Origanum majorana » peut être appliquée sur la peau, pure ou prise par voie interne. Elle est efficace contre l’angoisse et pour lutter contre le stress. Elle est aussi connue pour rééquilibrer les troubles nerveux. Effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation

Huile essentielle d’oranger amer

Elle est également nommée petit grain bigarade « Citrus aurantium ». Les noms latins sont utilisés car il y a parfois plusieurs sous-espèces différentes, avec des vertus également différentes. C’est comme ça que ça se passe pour les différencier.

L’huile d’oranger, avec son parfum à lui seul apporte détente et relaxation. Je vous conseille donc cette huile en diffusion dans l’air. Vous pouvez également l’appliquer quelques gouttes pures sur la peau (torse, poignets, ou plante des pieds). Elle peut également être prise par voie interne (2 gouttes dans du miel, de l’huile d’olive ou du sucre de canne). Effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation sur la peau et demandez conseil à votre pharmacien.

Huile essentielle de lavande fine

L’huile « Lavandula angustifolia » est très bonne pour calmer le stress et l’anxiété, se relaxer, elle est aussi anti-dépressive. On l’utilise en application sur la peau après dilution dans une huile végétale, en diffusion dans l’air, ou par voie interne. Vous pouvez aussi en mettre quelques gouttes dans un bain. Une petite astuce: mettre 2 gouttes sur le revers de la taie d’oreiller pour favoriser un sommeil rapide.

Huile essentielle de mandarine

« Citrus reticulata » est très efficace contre les angoisses, l’insomnie, le stress et l’agitation en général. Son odeur vous calme rapidement: vous pouvez donc la diffuser, vous l’appliquer (associée à de l’huile végétale), ou la prendre par voie interne (2 gouttes dans du miel, de l’huile d’olive ou du sucre de canne, ce 3 fois par jour).

Parmi les autres huiles essentielles efficaces contre le stress et la dépression, il y a , l’huile essentielle de ylang-ylang, anxiolytique et antidépresseur, l’huile essentielle de la fleur de jasmin, à diffuser ou à mettre dans un bain…Mais il y en a encore de très nombreuses. De plus, plusieurs HE peuvent être associées et donner des effets encore plus efficaces. Demandez l’avis de votre pharmacien.

BON USAGE. Pour rappel, voici les recommandations officielles d’usage des huiles essentielles de la DGCCRF et de l’ANSM :

  • L’usage des huiles essentielles est déconseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante, les personnes âgées ou souffrant de pathologies chroniques
  • Ne pas injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire
  • Ne pas les ingérer
  • Ne jamais appliquer d’huiles essentielles directement sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif, etc.
  • Pour les personnes à tendance allergique, effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation
  • Après un massage ou une application cutanée, bien se laver les mains
  • Veiller à la qualité des huiles essentielles, à leur provenance ainsi qu’au mode de culture dont elles sont issues
  • Ne jamais chauffer une huile essentielle pour la diffuser
  • Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées de façon prolongée (au-delà de quelques jours) sans avis médical.

Par Antoine Mercier

Source : Sain et naturelSain et naturel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s